Ce qu’il faut savoir sur les garanties de construction

Avec toutes les formalités qu’il faut suivre pour faire des travaux, c’est devenu difficile de savoir quelle garantie vaut quoi. Il faut dire qu’il y en a plus d’une et que ce n’est pas toujours évident de s’y retrouver. En plus, les pros ne nous aident pas vraiment à savoir ce qu’on peut faire s’il y a des problèmes à la réception des travaux.

Alors, comment faire pour s’y retrouver quand on doit faire face à des irrégularités sur la construction ? Je vais vous donner les grandes différences entre la garantie de parfait achèvement et la décennale. C’est par là !

 

Les termes de la garantie de parfait achèvement

Il s’agit d’une garantie que les constructeurs sont obligés de vous donner. Vous pouvez en bénéficier dès que les travaux prennent fin. C’est cette garantie qui vous assurera que votre maison a bien été fabriquée suivant les normes de sécurité et de qualité. Les avantages de la garantie de parfait achèvement c’est que vous pouvez la solliciter quand il y a des défauts qui pointent le bout de leur nez dans les 12 mois qui suivent la fin des travaux.

Ce que ça veut dire en pratique : l’entrepreneur a tout intérêt à s’occuper des réparations à ses frais. Vous n’aurez pas à débourser plus d’argent, et vous pouvez coller un procès aux constructeurs s’ils refusent de tout prendre en charge.

Les termes de la garantie décennale

Je pense que tout le monde ne sait pas forcément ce qu’implique la garantie. D’abord, sachez que c’est aussi une garantie obligatoire. Le truc que je trouve bon avec, c’est qu’elle est applicable sur 9 ans après réception des travaux.

La sollicitation de la garantie décennale se pose aussi bien sur les problèmes que vous pouvez rencontrer sur la solidité de la maison que sur celle des équipements. Pour faire court, l’intérêt de la garantie décennale est de tenir une assurance contre le constructeur s’il ne fait pas correctement son boulot.

Une réflexion au sujet de « Ce qu’il faut savoir sur les garanties de construction »

  1. On peut reprocher beaucoup de choses à la loi, mais personne ne pourra dire qu’elle ne sert pas nos intérêts sur ce coup. C’est bon à savoir, surtout quand dans se retrouve dans une situation inextricable comme moi en ce moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *