Tout sur l’assurance habitation dans le cadre d’une location

Vous pensez que parce que vous êtes locataire, vous n’avez aucun besoin de vous informer sur les assurances de votre logement ? Ta ra ta ta ! Je vous signale que vous allez bien être obligé de vous renseigner sur le sujet, car oui vous avez bien des obligations sur la maison dans laquelle vous vivez.

D’accord, mais comment savoir quel type d’assurance revient au locataire et quel autre doit être pris par le propriétaire ? Je sais que ce n’est pas toujours évident de s’y retrouver, et je vous donne donc quelques détails pour éclairer votre lanterne.

Pour le locataire

Dès que vous posez les pieds votre nouveau logement, vous devez avoir une assurance sur les dommages que vous pourrez y causer. J’ai découvert qu’il y a plusieurs assurances que vous devez prendre en charge. Dans tout ça, il y a d’abord votre responsabilité vis-à-vis du propriétaire qui dit que vous êtes le premier responsable de tout dommage fait dans la maison.

Vient ensuite l’assurance obligatoire qui vous gardera contre les petits incidents ménagers, la responsabilité civile qui vous servira à protéger vos avoirs, et enfin les exceptions qui ne servent que pour les locations saisonnières.

Pour le propriétaire

Maintenant, ce n’est pas parce que quelqu’un vient louer votre maison que vous ne devez plus vous soucier de prendre des assurances. Je risque bien de vous faire pleurer si vous pensiez ne plus avoir d’obligatoire, car vous en avez au moins une par rapport au locataire.

En dehors de cette assurance logement, l’assurance du non-occupant est aussi à votre charge.  Sans oublier l’assurance qui couvre l’habitation ainsi que son contenu immobilier. Autant dire que vous ne pouvez tout simplement pas tout mettre sur le dos de votre locataire ! C’est le minimum que vous devez avoir pour vous assurer que votre maison reste en bon état.

Une réflexion au sujet de « Tout sur l’assurance habitation dans le cadre d’une location »

  1. Merci pour votre article ! Je pense d’ailleurs que le propriétaire a plus de responsabilités, car il se doit à tout moment d’offrir un logement dans les normes. Dans la mesure où de plus en plus de personnes zappent l’état des lieux avant l’emménagement, ça devient difficile de refuser les réparations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *