Société offshore et compte bancaire offshore : l’un ne va pas sans l’autre

L’objectif d’une société offshore est de profiter de la fiscalité attractive d’un pays. Le compte bancaire offshore permet lui aussi de réduire sa fiscalité. 

Cependant, il est de plus en plus difficile de trouver une destination permettant d’ouvrir un compte bancaire offshore discrètement et un tel compte ouvert au nom d’une personne physique doit obligatoirement être déclaré au fisc français. A l’inverse, une société offshore sans compte bancaire à son nom ne sert à rien.

Compte bancaire offshore, ce qu’il faut savoir

Clairement, ouvrir un compte bancaire offshore à votre nom est parfaitement légal. Par contre, vous devez obligatoirement le déclarer auprès du fisc de votre pays de résidence. Autrement dit, il est fort probable que les transactions effectuées sur ce compte bancaire offshore soient soumises à l’imposition de votre pays de résidence fiscal.

Vous ne profitez donc pas des avantages fiscaux du pays dans lequel a été ouvert votre compte. Ne pas déclarer votre compte est illégal et étant donné qu’aujourd’hui la plupart des pays et des établissements bancaires ont signé des accords de partagent d’informations, ce compte ne restera pas longtemps indétectable auprès de votre pays de résidence fiscal.

Société offshore, ce qu’il faut savoir

La création d’une société offshore est elle aussi parfaitement légale. Par contre, les activités et les transactions que vous pratiquez par l’intermédiaire de cette société doivent aussi être légales.

De plus, sans compte bancaire, une société offshore ne peut rien faire. Aussi, il est nécessaire d’ouvrir un compte bancaire offshore au nom de l’entreprise. Auquel cas, ce type de compte ne doit pas pour le moment être déclaré au fisc de votre pays de résidence fiscale, même si les activités ne sont pas réalisées sur le territoire offshore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *